Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



mes poémes

  Ineffaçable

 Parfois, je me demande si Je vivrais les mêmes choses sans toi  ;si je saurais t’oublier  mais un instant après tu es là .  Tu es tout ce que je voudrais .

désormais tu est Ineffaçable .Cela semblait une histoire que le temps emporterais avec lui ne me laisse jamais ,ne me laisse pas , plus tu me manques, plus tu restes au centre de mes pensées.,ne me laisse jamais

  Parce que désormais tu seras  Ineffaçable avec ta voix, la gaieté qui en moi ne part plus comme un tatouage sur la peau . Je te vois dans ses yeux ,je te cherche quand tu n’es pas là . Sur mes lèvres je sens l’envie que j’ai de toi ainsi, profondemment à moi rien ne m’a jamais autant appartenu .Ne me laisse jamais ,Ne me laisse pas .  Et plus je te regarde et plus je le sais …De toi je tomberais amoureu .Ne me laisse jamais .Ne me laisse pasNe le fais jamais parce que… Si je regarde le ciel je sens que tu seras Ineffaçable désormais, oh non ….Ne me laisse jamais .Ne me laisse pas

Ineffaçable tu es

  Dans mon souffle et mes jours .Ne me laisse jamais Ne me laisse pas, non non.Et il se fait grand en moi ….Ce besoin que j’ai de toi .Ne me laisse jamais.Ne me laisse pas;Et plus tu me manques, plus tu restes au centre de mes pensées ..Ne me laisse jamais Ne me laisse pas

  Tout seule sans toi maintenant et pour toujours tu resteras dans mes yeux

  Ineffaçable

ps: a toi mon amour

 

 

 

 

                    Les humains ne sont pas si béte que cela???

fred et mathias copains comme cochons, se rendirent les premierà l’invitation de leurs amis.L’un était frais comme un gardon et gai comme un pinsson, l’autre bien que malin comme un singe , était mué comme une carpe .arrivérent ensuite julie au yeux de biche mais myope comme une taupe avec son ami jeanne qui semblait douce comme un agneau .un peu plus tard , arriva anthoni  frisé comme un mouton mais malade comme un chien avec sa fiévre de cheval .Mik avait des difficltuées a réspirer et soufflait comme un phoque .bien vite , il s’endormi comme un loir  sur le canapé.grégory chaud lapin ,doué d’une mémoir d’éléphant mais laid comme un poux, arriva avec sa petite amie à la cervelle de moineau mais bavarde comme une pie .le salon était si petit qu’il était sérré comme des sardines .ils avait tous une faim de loups .les un riait comme des baleines les autre crié comme des putois ils semblait tous heureux comme des poissons dans l’eau quand alérté par le bruit , le concierge arriva comme un chien dans un jeu de quilles,et pour ne pas étre fait comme des rats…ils fillérent comme des liévres

ps: se texte est dédié a tous mes amis..ne m’en voullait pas trop..

 

 

voici plusieur petit poéme a moi:

Siamo nati per vivere.. viviamo per sognare… il nostro destino è morire.. la nostra missione e amare !

Traduction :

Nous sommes nés pour vivre,  nous vivons pour rêver,  notre destin est mourir,  notre mission est aimer !

 

Ti auguro..

Non ti auguro la vita di una stella. sarebbe troppo lunga,
Non ti auguro la vita di una rosa, sarebbe troppo corta,
Ma ti auguro che la tua vita sia bella come una rosa e brillante come una stella!

Traduction :

Je te souhaite

Je ne te souhaite pas la vie d’une étoile, elle serait trop longue,
Je ne te souhaite pas la vie d’une rose, elle serait trop courte,
Mais je souhaite que ta vie soit belle comme une rose et brillante comme une étoile !

non pensavo mai di trovare in te la mia donna ideale 

tu che sei nella mia mente ogni istante,
tu che fai il mio cuore battere forte,
tu che fai i miei sogni realta’.
Di te non mi stanchero’ mai,
non ho mai sentito un sentimento cosi’ forte come per te,
tu sei e sarai sempre nella mia anima
ti amo.
 
 je ne pensais jamais te trouver toi mon ideal, ma perle rare
toi qui omnubile mes pensées chaque instant,
toi qui fais vibrer mon coeur tout le temps
toi qui a fais de mon rêve une realité.
De toi je ne puis plus me passer
toi pour qui j’éprouve un tel amour
tu es dans mon coeur pour toujours
je t’aime

 

                           je me rappel  la magie de cette peau , si belle,si unis,quelle transforme chaque matiére, chaque vétement en privilége  tu  est si belle, si froide,tel un matin de primptemp qui frissone encore d’un hiver tenace .  Tes cheveux , comme un cris des temps virevoltaient autour de tes  tempes , tes yeux brillaient dans la pénombre de ta peau.  te voir rire emplis mon coeurd’une joie indissible, je voi tes sourcils aux dessins parfait se figé en un accent splendide…pathétique , aisin je vois toute la beautée de ton visage se noué en subtil résau qui tréssaute nerveusement. Ta voix a  le don de me consolé , de m’amaré au rivage dans la tempéte de mon coeur amoureu …Tes yeux m’emprisonne dans un subtil et délicat instent d’éternitée , ils  sont le refuge de ma tristesse.Ton visage donne tous son éclat au pale soleil du matin              Je t’aime ,et toi tu est partie sans un regard la mine haute, la démarche sur… Moi tu ne m’as pas regardé , te ne m’as pas embrassé… je n’était plus rien un visage, un inconnus…Mais toi tu avait retrouvé ta beautée rayonnante et souveraine             l’amoure n’est il pas une chose étrange.. qui peut nous détruire, ruiné toute nos éspérance , mais aussi nous emplire de joie, nous réconforté… quoi de plus délicat que les lévre d’un amant? Quoi de plus agréable que les mots réconfortant d’une amante ….    Si ,l’amoure est mon cheval de Troie alors je suis condané a mourir…            un amore cosi grande,e l’amore senza fine …..  

1 Commentaire à “mes poémes”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. spada gran maitre des poeme ^^

    fredo a dit ceci


SALON DU MARIAGE |
le site du M.A.L, le site d... |
MANGA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZibloG
| Médias-MCTL
| Amis de la nature